Mx No Fear Pernes : un nouveau départ pour les Pourcel !

Seb-Chris-Pourcel_140206

Parmi les 80 pilotes internationaux engagés au MX No Fear de Pernes les Fontaine les 25 et 26 février prochains, les pilotes sudistes seront présents en masse pour défendre les couleurs tricolores. Présents aux côtés des quatre Champions du Monde Français (Mickael Pichon, Sébastien Tortelli, Yves Demaria et Mickael Maschio), Christophe et Sébastien Pourcel débuteront à Pernes une nouvelle aventure.

GPKR. Derrière ces quatre initiales se cache l’une des nouvelles structures engagée dans les Championnats du Monde de Motocross 2006, et qui dès son lancement bénéficie du soutien direct de l’usine Kawasaki ! Gepa Pourcel Kawasaki Racing, voilà ce qui se cache derrière ces lettres et révèle de suite les origines du team. « Courant 2005 nous avons rapidement compris qu’il nous fallait créer notre propre structure pour passer la vitesse supérieure, et dès lors nous nous sommes attachés à monter un projet digne de ce nom» confie Roger Pourcel, le père de Sébastien et Christophe. « Depuis que les enfants roulent nous avons lié des contacts étroits avec des partenaires comme Kawasaki, Moto Evasion, UFO ou Freeman Porter, et tous ont voulu nous suivre dès que nous leurs avons présenté notre projet. Beaucoup de teams courtisaient Christophe et Sébastien, mais tous deux ont préféré choisir cette solution d’autant que l’usine Kawasaki nous a rapidement confirmé que nous serions leur principale équipe dans la catégorie MX2, et que nous avions l’assurance de disposer de l’aide directe de l’usine. » Associés au motociste Belge Gepa motos, qui collaborait déjà avec eux la saison passée, les Pourcel attaquent la saison 2006 avec de sérieuses ambitions.

Depuis fin janvier tout le monde a rejoint la base belge du team dans la région de Liège, quittant la douceur de Chateauneuf les Martigues pour rejoindre les sables d’outre Quiévrain. Un sacrifice aujourd’hui indispensable pour espérer lutter au plus haut niveau, si l’on en croit Christophe. « Quand on est en Belgique, surtout à cette époque de l’année, on ne pense qu’à s’entraîner car il n’y a pas grand chose d’autre à faire. L’avantage c’est que la majorité des pilotes de haut niveau sont aujourd’hui basés en Belgique, et qu’on se retrouve chaque jour sur les circuits d’entraînement. Rien ne vaut la comparaison directe avec ses rivaux, plutôt que s’entraîner seul dans son coin. » Sébastien et Christophe ont donc pris le parti de tout faire pour décrocher ce titre mondial auquel ils rêvent, en s’y investissant à 200% afin de ne pas avoir de regrets.

A Pernes, la structure GPKR fera sa première apparition, et l’immense semi-remorque verte ne passera pas inaperçue dans le paddock. Pour tous les membres du team l’hiver a passé très vite, car il a fallu tout organiser en quelques mois. « Notre but a toujours été d’être prêt pour Pernes, comme s’il s’agissait du premier Grand Prix. L’an passé nous sommes arrivés à Pernes avec des motos quasiment de série, cette fois nous aurons une moto bien évoluée même s’il restera encore du travail d’ici le GP des Flandres programmé début avril. Nous avons déjà testé différents moteurs, et il est évident qu’une course comme Pernes ou nous retrouverons notamment les KTM d’usine sera un test important et intéressant pour nous, » poursuit Roger Pourcel.

Si Christophe est engagé en catégorie MX2 avec le numéro 377, Sébastien est par contre engagé avec le numéro 90 en catégorie MX1. « En fin de saison j’ai eu plusieurs offres pour rouler en MX1, et j’ai donc décidé d’avoir un double programme cette année : le MX2 en mondial, et le MX1 en France. Je prends beaucoup de plaisir avec la 450, et je pense que cette alternance va me permettre d’être encore plus affûté lorsque je monterais sur la 250, » explique Sébastien qui fêtera ses 21 ans dans quelques jours. Sortant d’une saison difficile marquée par sa fracture du bras en Espagne, l’aîné des deux frères compte bien rebondir en 2006, et prendre la trace de son jeune frère qui a été le premier des deux à remporter une manche de Mondial (GP de la République Tchèque). Pas de quoi briser l’harmonie familiale, même si à tout instant de leur vie les deux frères ne manquent pas de se provoquer, que ce soit sur la moto, sur un court de tennis ou derrière la console Playstation. La compétition, on la vit jour et nuit chez les Pourcel !

Info / photo copyright Mediacross – Pascal Haudiquert

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password