Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Du grand spectacle ! – Mx2k

Du grand spectacle !

SxTour_261105

Le supercross de Lyon fut remarquable. Il a renoué avec les grandes heures qu’a connu la discipline en France. Les vedettes du week-end se nomment Coisy, Pourcel, Sorby et Vanni. Ils furent les vainqueurs successifs et les plus brillants animateurs de deux superbes soirées, trés riches sportivement.

Acte 1 : la première soirée du rendez-vous Lyonnais débutait par les phases qualificatives que constituaient les demi-finales et repêchages. L’ensemble des favoris passait ce cap sans encombre. L’heureuse surprise vint de Benjamin Coisy l’actuel leader du SX Tour et champion en titre qui souffrait d’une épaule luxée depuis le supercross de Paris Bercy il y a quinze jours. L’interrogation demeurait quant à sa participation à Lyon. Quelques tours de pistes suffirent pour rassurer l’assistance quant à ses dispositions. Il ne retrouvait pas 100% de ses capacités mais suffisamment pour rivaliser aux avants postes et défendre sa position au championnat.

Les débats les plus attendus par le public venu très nombreux étaient bien entendu les finales.

En 125, Sébastien Pourcel s’imposait dés le premier virage après le baisser de la grille. Il était poursuivi par Anthony Boissière et Benjamin Coisy. Eric Sorby moins bien parti faisait immédiatement le forcing pour recoller aux hommes de tête. Dés le 3ème tour Pourcel creusait l’écart, Boissière toujours second était de plus en plus menacé par un surprenant Coisy. C’est pourtant Sorby qui, dés le 5ème tour déborda les deux pilotes pour s’emparer de la seconde place. Une lutte trés serrée s’engagea alors entre Boissière
et Coisy pour la troisième place. Les deux hommes faisaient le spectacle durant plusieurs tours. Ils se dépassaient et se repassaient à plusieurs reprises. Même Fabien Izoird alors 5ème vint se mêler à la bagarre. Boissière finit par aller à la faute et de se retirer sur chute. Izoird un instant troisième, céda sous les assauts de Coisy.
Le drapeau à damier s’abaissait sur une magnifique victoire du pilote Kawasaki – Freeman, Sébastien Pourcel devant la Honda -Bud Racing de Eric Sorby, et de l’officiel Honda Benjamin Coisy.

C’était alors au tour de la catégorie Open, de prendre place derrière la grille. C’est Raphaël Beaudouin qui s’élança en tête suivi de Julien Vanni. Les deux pilotes Suzuki faisaient le show durant plusieurs tours. Derrière, la riposte s’organisait difficilement entre Mickaël Musquin, Alexandre Rouis et Cyrille Coulon. A forces d’attaques répétées, Vanni vint à bout de Beaudouin et fila seul en tête. C’est alors que Coulon parvenait à s’extraire du peloton de chasse et de revenir troisième puis second un tour plus tard. Pendant ce temps Vanni avait pris quelques longueurs d’avance. Coulon ne se décourageait pas et entamait sa remontée sur le leader. Mètre après mètre il réduisait l’écart. Sa mission s’avérait difficile mais il captivait toute l’attention du Palais des sports qui l’encourageait à chacun de ses passages. Il finit par faire la jonction avec Vanni. Il dut s’y reprendre à plusieurs reprises mais finit par le dépasser peu de temps avant la fin de la course. Coulon vainqueur, Vanni second, c’est finalement Rouis relégué à une dizaine de secondes qui complétait le podium.

Les sept meilleurs de chaque catégorie se retrouvaient pour conclure la soirée lors de la super finale. Julien Vanni fut le plus rapide au départ emmenait dans sa roue Mickaël Musquin. Derrière eux on retrouvait les vedettes de la catégorie 125, dans l’ordre, Eric Sorby, Sébastien Pourcel et Benjamin Coisy. Auteur d’un mauvais départ Cyrille Coulon était largement distancé. Musquin prend le commandement. Sorby recolle à Vanni en seconde position. Les deux pilotes se livrent à un coude à coude impressionnant. Coulon livrant toute son énergie pour remonter est bien mal récompensé en chutant dans la section sablonneuse du circuit. C’est alors que Sorby et Vanni s’accrochent à la sortie des whoops (longue succession de bosses) et chutent à leur tour.

Devant le rythme n’a pas baissé un instant, au contraire, Pourcel accélère la cadence. Il parvient à déborder Musquin et s’installer aux commandes. S’en n’est pas terminé pour Musquin. Le voici attaqué par Coisy. Les deux hommes ne se ménagent pas. Ils se livrent un superbe mano à mano. Coisy prend finalement le dessus dans l’avant dernier tour. C’est bien mal connaitre Musquin qui ne lache rien et tente son va tout dans les derniers mètres avant l’arrivée. Il tente un freinage à l’intérieur du pilote Honda dans l’ultime virage et glisse sa Yamaha dans un trou de souris. Coup gagnant, il termine second et Coisy quelque peu déçu finit troisième.

Acte 2 : Samedi, les gladiateurs reprenaient possession de l’arène du Palais des Sports. Salle comble, ambiance surchauffée, tous les ingrédients étaient réunis pour une soirée animée. le ton était donné dès les demi-finales Open où Alexandre Rouis, Cyrille Coulon et Raphaël Beaudouin échouaient et devaient en passer par les repêchages pour se qualifier.

Dés la finale 125 on assistait à un scénario différent de celui de la veille. C’est Maxime Lesage sur sa Husqvarna qui prenait le meilleur départ rapidement dépassé au deuxième tour par Benjamin Coisy, Brice Izzo était troisième suivi de Sébastien Pourcel alors que Eric Sorby mal parti, pointait seulement en 10ème position. Pourcel et surtout Sorby se lancent dans un sprint infernal pour revenir sur Coisy. Celui-ci imprime un rythme élevé et entend bien conserver le leadership.
Au 5ème passage Pourcel s’empare de la 3ème place. Sorby revenu comme une météorite pointe en 5ème position. On imagine alors un regroupement en tête. Imperturbable, Coisy consolide même son avance. Pourcel ne trouve pas la faille pour passer devant Lesage, alors que Sorby est maintenant 4ème. Pourcel sent le danger et passe à l’offensive. Il est rapidement imité par Sorby désormais 3ème. La fin de la course est proche et les positions se maintiendront finalement dans cet ordre. Le podium réunit Coisy devant Pourcel et Sorby.

En Open Julien Vanni est définitivement l’homme des départs en tête. Jérome Hemery également sur Suzuki, lui emboîte le pas. Mickaël Ferry sur Yamaha est troisième suivi de Alexandre Rouis. Manque à l’appel, Cyrillle Coulon relégué plus loin dans le peloton. Mickaël Musquin 5ème surgit sur les talons de Rouis et le dépasse. Sur sa lancée il vise désormais Hemery. La lutte des deux hommes est superbe. Musquin prendra l’avantage. En tête, Julien Vanni fait cavalier seul. Cyrille Coulon dans sa remontée finira par chuter à la réception d’un saut. le dernier rebondissement surviendra dans les deux derniers tours lorsque Musquin commet une erreur et laisse la seconde place à un surprenant Hémery.

La super finale restera gravée dans les esprits tant elle fut exceptionnelle. Jérome Hemery s’impose dés le premier virage, emmenant dans sa roue Julien Vanni et Mickaël Musquin. Benjamin Coisy est 4ème. Sorby est 7ème et Pourcel plus mal logé, passe en 12ème position. Au deuxième passage Vanni prend les commandes. Le tour suivant, c’est Coisy qui passe troisième. Sorby et Pourcel sonnent la charge. Les voici revenus 5ème et 7ème. Entre les deux on trouve le surprenant Marvin Musquin. Aux avants postes, les choses sont loin d’être figées. Mickaël Musquin est passé en tête devant Vanni et Coisy. Les trois pilotes sont roues dans roues.
Nous sommes au 7ème tour et Julien Vanni déchaîné reprend le pouvoir suivi comme une ombre par Benjamin Coisy et Mickaël Musquin. Hemery passe alors cinquième rejoint par un Eric Sorby impressionnant. Pourcel n’est pas loin. La course est infernale. Le classement est impossible à figer tant il change à chaque instant. Coisy attaque Vanni de toutes parts pour prendre la tête, Sorby est déjà revenu troisième. Mickaël Musquin est 4ème suivi de Sébastien Pourcel. Le public est debout. Vanni impressionne par sa maîtrise. Sorby attaque alors Coisy et finit par le passer. Il est époustouflant. Il reste encore 4 tours.
Vanni est au maximum de ses possibilités. Sorby survole les obstacles et parvient à recoller au leader. Derrière les deux hommes on retrouve Coisy qui semble contrôler le retour de Pourcel. Encore 2 tours, le public encourage Sorby tant qu’il peut. Le pilote Bud Racing trouve la faille et se glisse à la droite de la trajectoire de Vanni lors de la réception du saut central. Il plonge à l’intérieur dans le virage qui suit. L’attaque est imparable et Vanni reste impuissant. Sorby, parti 7ème vient de s’emparer de la première place. Une minute de course plus tard Eric Sorby lève le bras sur le saut d’arrivée en grand vainqueur devant un Julien Vanni remarquable suivis du duo Benjamin Coisy – Sébastien Pourcel.
Les qualificatifs fusent dans le micro du speaker, le public veut savourer les derniers instants de la remise des prix et peine à quitter les tribunes. Il vient d’assister à une superbe soirée de Supercross.

Genève accueillera la caravane du SX Tour le week-end prochain puis ce sera au tour de Grenoble pour la grande finale au Palais des Sports dans 15 jours.

Classement 1ère soirée

Finale 125 : 1 Pourcel, 2 Sorby, 3 Coisy, 4 Izoird, 5 Aubin, 6 Torres, 7 Izzo, 8 Lesage, 9 Musquin, 10 Roux, 11 Boog, 12 Marrone, 13 Lopes, 14 Boissiere, 15 Aranda

Finale Open : 1 Coulon, 2 Vanni, 3 Rouis, 4 Musquin, 5 Mannevy, 6 Berthome, 7 Vialle, 8 Rodriguez, 9 Beaudouin, 10 Poll, 11 Hemery, 12 De Clercq, 13 Huc, 14 Hamelin, 15 Ferry

Super Finale : 1 Pourcel, 2 Musquin, 3 Coisy, 4 Rouis, 5 Aubin, 6 Izzo, 7 Izoird, 8 Berthome, 9 Vialle, 10 Mannevy, 11 Vanni, 12 Sorby, 13 Coulon, 14 Torres

Classement 2ème soirée

Finale 125 : 1 Coisy, 2 Pourcel, 3 Sorby, 4 Lesage, 5 Izoird, 6 Marvin Musquin, 7 Boog, 8 Izzo, 9 Rombaud, 10 Lopes, 11 Marrone, 12 Roux, 13 Meo, 14 Aranda, 15 Aubin

Finale Open : 1 Vanni, 2 Hemery, 3 Musquin, 4 Rouis, 5 Mannevy, 6 Berthome, 7 Beaudouin, 8 Rodriguez, 9 Vialle, 10 Poll, 11 Huc, 12 Ferry, 13 De Clercq, 14 Rieu, 15 Coulon

Super Finale : 1 Sorby, 2 Vanni, 3 Coisy, 4 Pourcel, 5 Musquin, 6 Rouis, 7 Lesage, 8 Marvin Musquin, 9 Izoird, 10 Hemery, 11 Boog, 12 Berthome, 13 Mannevy, 14 Beaudouin

Classement provisoire 125 : 1 Benjamin Coisy Honda 229 pts, 2 Eric Sorby Honda Bud Racing 169 pts, 3 Sébastien Pourcel Kawasaki Freeman 137 Pts, 4 Fabien Izoird Honda TWS 88 pts, 5 Maxime Lesage Husqvarna 80 Pts, 6 Nicolas Aubin Yamaha 76 pts, 7 Xavier Boog Yamaha 60 pts, 8 Brice Izzo Yamaha 59 pts, 9 Christophe Pourcel Kawasaki Freeman 51 pts, 10 Arsène Torres Honda 47 pts

Classement provisoire Open : 1 Alexandre Rouis Yamaha 168 pts, 2 Julien Vanni Suzuki 116 pts, 3 Cyrille Coulon Suzuki 116 pts, 4 Pascal Leuret Honda 108 pts, 5 Mickaël Musquin Yamaha 106 pts, 6 Stephan Demartis Yamaha 94 pts, 7 Raphael Beaudouin Suzuki 56 pts, 8 Vincent Berthome Honda 53 pts, 9 Davide Degli Esposti Suzuki 51 pts, 10 Jérome Hemery Suzuki 49 pts.

Info / photos copyright Orgacom

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password