Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Benjamin Coisy et Pascal Leuret résistent et s’imposent avec brio – Mx2k

Benjamin Coisy et Pascal Leuret résistent et s’imposent avec brio

sxtour_100505

Si le SX Tour – Championnat de France 2005 a démarré juste avant l’été et disputé trois épreuves, Nice donnait le coup d’envoi de la saison Indoor, synonyme de montée en puissance avec l’arrivée de quelques gros bras de la discipline retenus jusqu’à lors dans les championnats de motocross.


Le hall de l’Acropolis offrait une nouvelle fois, un site grandiose permettant d’y construire une des plus grandes pistes du championnat pour le plus grand bonheur des pilotes et de celui du public.


Action ! Les premières confrontations de la soirée de vendredi mirent en évidence une forte opposition constituée de Sébastien et Christophe Pourcel (Kawasaki), Steve Boniface, Eric Sorby (Honda) et Jérémy Tarroux (Kawasaki), face au leader du championnat et champion en titre 125 Benjamin Coisy (Honda).


Dés les demi-finales, le ton était donné par les frères Pourcel qui se livraient à une passe d’armes tout au long de la course au terme de laquelle le plus jeune des deux, Christophe, s’imposait.


Ce fut ensuite au tour de Steve Boniface expatrié aux Etats Unis depuis plusieurs saisons et 4ème du championnat 125 américain de s’illustrer en prenant les commandes de sa demi-finale. Sa cadence impressionnait sauf qu’une erreur de pilotage le relégua dans les profondeurs du classement et d’en passer par les repêchages. Il s’y imposa d’ailleurs facilement et d’obtenir son ticket pour la finale.


Autre expatrié aux US, Eric Sorby demeurait un peu en retrait par manque de roulage. Il prenait confiance et les automatismes revenaient progressivement au fil de la soirée.


Acteur et observateur à la fois, Benjamin Coisy avait pris la mesure de la concurrence. Il se préparait intérieurement à l’affrontement en toute confiance.


En catégorie Open, on retrouvait les éternels rivaux Stephan Demartis (Yamaha) opposé à Pascal Leuret (Honda) suivis de Alexandre Rouis (Yamaha) et Cyrille Coulon (Suzuki). Un cinquième homme venait jouer les outsider, l’Italien Davide Degli Esposti (Suzuki). Le transalpin n’est pas un inconnu et dispose d’un excellent bagage technique puisqu’il remporta le SX Tour 2003, le voici de retour après une saison 2004 en pointillés.


Les demi-finales furent respectivement remportées par Pascal Leuret et Davide Degli Esposti.


La tension est montée d’un cran lorsque arrive l’heure de la finale 125. C’est Steve Boniface qui s’élance en tête devant Sebastien Pourcel, Benjamin Coisy et Christophe Pourcel. La cadence est infernale. Au 3ème tour Christophe Pourcel passe second devant Coisy. Boniface prend de la distance. Il semble même s’éloigner. Derrière la lutte est intense. C’est alors que Boniface commet une petite glissade mais sauve son leadership. Coisy et Christophe Pourcel se retrouvent alors sur ses talons. A partir de cet instant et jusqu’à l’arrivée la course va prendre une autre tournure et offrir un spectacle incroyable entre ces 3 hommes.


La longue section des whoops est le théâtre de toutes les attaques. Les changements de positions se succèdent à un tel rythme qu’il devient impossible de fixer un instant l’ordre entre les trois protagonistes. C’est Pourcel qui tire son épingle du jeu et prend les commandes pour ne plus les quitter. Entre Boniface et Coisy la lutte s’intensifie et c’est un véritable coude à coude auquel seul le drapeau à damier mit un terme dans cet ordre là.


En open le scénario fut différent. Pascal Leuret s’empara du commandement dés le départ suivi de Raphaël Beaudouin, Alexandre Rouis, Davide Degli Esposti et Stephan Demartis. A l’entame du 2ème tour, Demartis est emmené par Julien Vanni dans une chute. Demartis s’en relèvera difficilement mais en restera là. Pendant ce temps Rouis est passé troisième devant Coulon. Ce dernier tentera toutes les manœuvres pour refaire son retard sur Rouis auquel il grappille quelques mètres. Rouis a senti le danger poindre et force l’allure. A l’inverse de la finale 125, celle de l’open est nettement moins mouvementée. les positions se figent et Leuret s’offre une superbe victoire accompagné sur le podium par Rouis et Coulon.


Restait à disputer la Superfinale réunissant les 7 meilleurs des 2 catégories. Pascal Leuret impérial ne laisse pas l’ombre d’un espoir à ses adversaires en s’imposant dés le premier virage et de prendre le large aussitôt. Degli Esposti se retrouve second vite débordé par Boniface, Coisy et Sorby. les frères Pourcel ne sont pas à la fête et ne réussiront jamais à rentrer dans la course.


Remake de la finale 125, Boniface et Coisy se retrouvent roues dans roues aux 2ème et 3ème places. Coisy souhaite sa revanche et dépasse Boniface dans la fameuse section des whoops pour ne plus être rejoint. Boniface assure en guettant les assauts de Eric Sorby. Les tours défilent et Leuret imperturbable survole la course. Splendide vainqueur, les bras en l’air sur le saut final, son contrat est rempli. Coisy et Boniface complètent le tiercé et sont quelque peu éprouvés par cette soirée d’ouverture.


Samedi, pas de réelles surprises durant les demi-finales remportées en 125 par Benjamin Coisy et Sébastien Pourcel puis Pascal Leuret et Davide Degli Esposti en Open.


Place aux finales, ce sont les pilotes de la catégorie Open qui lancent les débats. Une fois encore le pilote Italien réalise un départ parfait et se place en tête, Beaudouin se porte à sa hauteur suivi Vanni et Rouis. Parmi les favoris Leuret 6ème, Demartis 7ème et Coulon 10ème ne sont pas idéalement placés. A l’inverse Rouis a pris la seconde place talonné par Beaudouin qui lui prend son bien. Rouis réplique et d’un coup d’un seul, il s’empare du commandement devant Degli Esposti et Beaudouin. Nous sommes au 4ème tour, et Leuret n’a pas perdu patience. Il se glisse alors en 3ème position. Le tour suivant le voici second au détriment de Beaudouin. Rouis s’accroche en tête avec le fragile espoir de s’imposer. Ce sera de courte durée. Leuret lui ravi la 1ère place et prend aussitôt le large. Derriere le duo de tête ça joue des coudes entre 6 pilotes pour la derniere place d’honneur entre Vanni, Musquin, Beaudouin, Degli Esposti, Coulon et Demartis. Vanni part à la faute et chute, puis c’est au tour de Musquin de sortir de la piste dans les whoops. Beaudouin s’empare de la 3ème place suivi de Degli Esposti, et Coulon. l’Italien passe à l’attaque imité par Coulon qui détrônent Beaudouin. Le drapeau à damier s’abaisse sur Leuret, puis dans l’ordre, Rouis, Degli Esposti, Coulon, Demartis et Beaudouin.


Au tour des 125 de rentrer en scène. Coisy s’élance en tête suivi de Steven Frossard (KTM), Sorby, Angelo Pellegrini et Christophe Pourcel. Boniface accroché repart bon dernier. Au 3ème tour Pourcel passe quatrième, Aubin très incisif revient en 5ème position. Coisy ne fait pas de détails et s’envole seul en tête. Derrière, Frossard résiste parfaitement aux assauts de Sorby et Pourcel. Ce dernier déborde Sorby dans les whoops et attaque Frossard. Le champion junior tient bon. Pendant ce temps Aubin a dépassé Sorby et occupe alors la 4ème place mais menacé par Tarroux et Sebastien Pourcel. L’action est de chaque instant. Les positions se resserrent. Christophe Pourcel passe enfin second mais suivi comme une ombre par Aubin qui ravit la troisième place à Frossard. C’en est fini. Benjamin Coisy l’emporte devant Christophe Pourcel suivi de Nicolas Aubin et un superbe Steven Frossard.


Le choc des sept meilleurs de chaque catégorie se prépare avec la super-finale. La grille s’abaisse et Leuret jailli. Coisy est à ses trousses. Sorby est troisième vite débordé par Coulon. Leuret et Coisy entament un mano à mano impressionnant. Coulon troisième ne peut que les laisser filer. S’en est de même pour Sorby, Christophe Pourcel Degli Esposti et Boniface. Coisy exerce une forte pression sur Leuret. Les coudes se frottent mais il passe en tête. Quelques mètres plus loin les deux hommes sont encore au contact dans l’enchaînement de sauts qui suit. Leuret accroche la roue de Coisy et chute violemment. Véritable roc il se relève et repart attardé. Pendant ce temps Pourcel et Boniface se sont aussi accrochés dans les whoops. Coisy est seul devant, Coulon est passé second et Sorby se retrouve alors 3ème. Leuret est surprenant, le voici revenu 5ème, il fond sur Degli Esposti et le passe ! il fixe alors Sorby dans sa mire. Trop tard Coisy lève les bras il franchit l’arrivée en vainqueur. Coulon est second et Sorby troisième presque surpris de se retrouver en si bonne position pour une reprise.


L’étape de Nice a marqué un changement de cadence indiscutable. Coisy et Leuret demeurent les patrons de leurs catégories mais ont pris acte que la concurrence est nettement plus vive et prête à saisir la moindre opportunité. le niveau tricolore monte encore d’un cran est c’est bien là l’objectif.


Classements 1ère soirée :


Finale 125 : Christophe Pourcel, 2 Steve Boniface, 3 Benjamin Coisy, 4 Sébastien Pourcel, 5 Jeremy Tarroux, 6 Maxime Lesage, 7 Eric Sorby


Finale open : 1 Pascal Leuret, 2 Alexandre Rouis, 3 Cyrille Coulon, 4 Davide Degli Esposti, 5 Mickael Musquin, 6 Raphael Beaudouin, 7 Roman Jelen


Super finale : 1 Pascal Leuret, 2 Benjamin Coisy, 3 Steve Boniface, 4 Eric Sorby, 5 Davide Degli Esposti


Classements 2ème soirée :


Finale 125 : 1 Benjamin Coisy, 2 Christophe Pourcel, 3 Nicolas Aubin, 4 Steven Frossard, 5 Jeremy Tarroux 6 Sébastien Pourcel, 7 Eric Sorby


Finale open : 1 Pascal Leuret, 2 Alexandre Rouis, 3 Davide Degli Esposti, 4 Cyrille Coulon, 5 Stephan Demartis, 6 Raphael Beaudouin, 7 Julien Vanni


Super finale : 1 Benjamin Coisy,2 Cyrille Coulon 3 Eric Sorby, 4 Pascal Leuret, 5 Davide Degli Esposti, 6 Alexandre Rouis, 7 Stephan Demartis.


Classement provisoire SX Tour 125 (après 4 épreuves) : 1er Benjamin Coisy Honda FFM 111 pts, 2ème Christophe Pourcel Kawasaki FFM 51 pts, 3ème Eric Sorby Honda AMA 47 Pts, 4ème Steve Boniface Honda AMA 44 pts, 5ème Fabien Izoird Honda FFM 35 pts, 6ème Jérémy Tarroux Kawasaki FFM29 Pts, 7ème Nicolas Aubin Yamaha FFM 26 Pts, 8ème Sébastien Pourcel Kawasaki FFM 26 Pts, 9ème Steven Frossard KTM FFM 25 Pts, 10ème Maxime Lesage HVA FFM 25 Pts


Classement provisoire SX Tour Open (après 4 épreuves) : 1er Pascal Leuret Honda FFM 108 Pts, 2ème Alexandre Rouis Yamaha FFM 76 pts, 3ème Cyrille Coulon Suzuki FFM 68 Pts, 4ème Stephan Demartis Yamaha FFM 56 pts, 5ème Davide Degli Esposti Suzuki FMI 51 Pts, 6ème Raphaël Beaudouin Suzuki FFM 38 pts, 7ème Mickael Musquin Yamaha FFM 32 pts, 8ème Julien Vanni Honda FFM 26 Pts, 9ème Jérôme Hemery Kawasaki FFM 18 pts, 10ème Nicolas Delepierre Yamaha FFM 16 pts.


Info, photo copyright Orgacom

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password