Ils l’ont fait !

Podium_250905

Les américains avaient décidé de venir pour ramener le trophée Chamberlain, c’est chose faite ! Devant plus de 35000 spectateurs, la dream team américaine avec en leader Ricky Carmichael aura réalisé une course solide. Carmichael démontrant qu’il était bien le pilote le plus rapide du monde en dominant aisément ses 2 manches. Les français ont montré une belle résistance, Sébastien Tortelli, Mickaël Pichon et David Vuillemin ont fait le maximum mais les plus forts étaient sans nul doute le team US. Mention spéciale pour Ben Townley, littéralement ovationné pour sa dernière course en Europe et aura été un des rares ce week end a mettre la pression sur RC pour la victoire. BT repart d’Ernée avec une victoire et une deuxième place, bilan excellent !


Ricky Carmichael réalise le meilleur départ de la première manche opposant la catégorie MX1 à la catégorie MX2. Ca commence plutôt mal pour les Belges puisque Stefan Everts chute dès les premiers virages et repart dans le peloton. Avec le champ libre, Carmichael ne laissera le soin à personne de l’inquiéter dans cette première manche, il enchaîne les tours rapides et prend tout de suite une longueur d’avance qui le mettra hors de dangers durant toute la manche. Le début de manche va être animé par le duel Coppins / Pichon qui se bagarrent pour le compte de la seconde place. Pichon, troisième, va tout tenter pour s’emparer de la seconde place mais en vain. Coppins tient bon et va profiter des pilotes attardés pour reprendre quelques mètres sur Pichon qui ne reviendra plus sur le pilote Honda. Tout juste le temps de se remettre de ses émotions occasionnées par le duel entre Pichon et Coppins, le public d’Ernée va ensuite jubiler grâce à un Sébastien Tortelli qui remonte comme un avion après avoir réalisé un mauvais départ. Pointé vingtième au premier passage, Tortelli entame alors une remonté de folie, passant ses adversaires les uns après les autres pour revenir dans la roue d’Ivan Tedesco alors septième. Ils font offrir un spectacle hallucinant, mais malheureusement Sébastien Tortelli n’arrivera pas à trouver la faille. Ricky Carmichael remporte facilement la première manche devant Josh Coppins, Mickael Pichon et Stefan Everts qui sauve une belle cinquième place.


MX1 / MX2 : 1 Carmichael, Ricky, 2 Coppins, Joshua, 3 Pichon, Mickael,4 Leok, Tanel, 5 Everts, Stefan, 6 Tedesco, Ivan, 7 Tortelli, Sébastien, 8 de Reuver, Marc, 9 Ramon, Steve, 10 Mackenzie, Billy, 11 Nunn, Carl, 12 Rodrigues, Joaquim, 13 Leok, Aigar, 14 Bill, Julien , 15 Swanepoel, Garreth,16 Masuda, Kazumasa , 17 McFarlane, Andrew, 18 Rattray, Tyla, 19 Guarneri, Davide,20  Nagl, Maximilian, 21 Seistola, Matti, 22 Goncalves, Paulo, 23 Cooper, Cody,24 Pyrhonen, Antti ,25 Homans, Simon, 26 Campano, Carlos, 27 Wing, Jonas, 28 Carlsson, Johan, 29 van Hastenberg, Jan, 30 Zaremba, Jan, 31 Dehaan, Doug, 32 Kojima, Youhei, 33 Ham, Danny, 34 Schiffer, Marcus, 35 Walther, Patrick, 36 Hansen, Nicolai, 37 Barragan, Jonathan, 38 Kucirek, Miroslav, 39 Cairoli, Antonio


La seconde manche oppose les pilotes du MX2 à la catégorie Open. C’est Kevin Windham qui sera le plus rapide à sortir de la grille et vire en tête en bout de ligne droite. David Philippaerts est second suivi de David Vuillemin et Ben Townley. Vuillemin va rapidement passer second mais va voir Townley fondre sur lui et devoir céder dans le sixième tour. Le néo-zélandais est survolté et commence à revenir sur Kevin Windham pour finalement le passer et prendre la tête de la course dans le dixième tour. Coup de théâtre dans le tour suivant lorsque Windham part à la faute et froisse sa moto. Il repart cinquième et ne pourra pas revenir sur ses prédécesseurs. Dans le pack, Ivan Tedesco et Sébastien Tortelli sont roues en roues. Le scénario de la première manche se répète. Dyno lance une attaque dans la grande monté au milieu du circuit, mais Tedesco appuie son freinage et s’accroche avec le français. Les deux pilotes tombent à terre. La suite sera tout aussi malheureuse pour Tortelli qui va repartir deux fois à la faute pour se classer 29ième de la course. Ben Townley remporte une magnifique victoire devant David Vuillemin et un Steve Ramon exceptionnel qui place sa 250 SXF à la troisième place !


M2 / Open : 1 Townley, Ben, 2 Vuillemin, David, 3 Ramon, Steve, 4 Philippaerts, David, 5 Windham, Kevin, 6 Strijbos, Kevin,7 Garcia Vico,  Francisco, 8 Ristori, Marc, 9 Atsuta, Yoshitaka, 10 Seistola, Matti, 11 Nunn, Carl, 12 Noble, James,13 Laansoo, Juss, 14 McFarlane, Andrew, 15 Rodrigues, Joaquim , 16 Rattray, Tyla, 17 Tedesco, Ivan, 18 Campano, Carlos, 19 Goncalves, Rui, 20 Verhoeven, Bas, 21 Bradshaw, Neville, 22 Siegl, Daniel, 23 Cooper, Cody, 24 Pirinen, Jukka, 25 Zerava, Martin, 26 Morgan, Blair,27 Schiffer, Marcus,28 van Hastenberg, Jan, 29 Tortelli, Sébastien, 30 Ellis, Lee, 31 Zaremba, Jan, 32 Hansen, Nicolai, 33 Kojima, Youhei, 34 Carlsson, Johan,35 Walther, Patrick,36 Norlen, Marcus, 37 Guarneri, Davide, 38 Dehaan, Doug, 39 Nielsen, Kim, 40 Leok, Aigar


A l’entame de l’ultime manche, le calcul est simple : La France et les USA sont à égalité de points. Tout se jouera donc dans les trente dernières minutes de ce MXDN. Dès le départ les américains frappent d’entrée en prenant les deux premières places. Nouveau coup dur pour Stefan Everts qui chute au bout de la ligne droite et repart bon dernier. Ben Townley est troisième et compte bien ne pas en rester là. Pour sa dernière course en Europe et avant son départ pour les USA, le pilote KTM à les dents qui traînent par terre. Il a en ligne de mire les deux meilleurs pilotes du championnat AMA Outdoor et espère bien venir les taquiner. Dès le deuxième tour, Kevin Windham fait les frais de Townley qui passe second et commence à revenir sur Ricky Carmichael. Mais ce dernier ne commettra aucune faute et gardera ses distances. Kevin Windham est troisième mais voit un Mickael Pichon, supporté par le public d’Ernée, revenir dans sa roue. Durant plusieurs tours, Rocket va mettre une pression énorme sur les épaules de l’américain qui ne lâche rien. Les pilotes attardés jouent, malgré eux, le jeu de Windham qui en profite pour reprendre quelques mètres. Mais Pichon continue d’attaquer et revient de nouveau sur Kdub. Dans le dernier tour, Mickael tente une ultime attaque dans la montée située au milieu du circuit mais part à la faute et chute violemment. Sonné par la violence du choc, il repart tout de même pour sauver la cinquième place. David Vuillemin se classe septième de la manche. Une position qu’il a occupé durant toute la manche.


M1 / Open : 1 Carmichael, Ricky, 2 Townley, Ben, 3 Windham, Kevin, 4 Coppins, Joshua, 5 Pichon, Mickael, 6 de Reuver, Marc, 7 Vuillemin, David, 8 Strijbos, Kevin, 9 Everts, Stefan, 10 Leok, Tanel, 11 Garcia Vico, Francisco, 12 Mackenzie, Billy, 13 Noble, James, 14 Philippaerts, David, 15 Goncalves, Rui, 16 Bradshaw, Neville, 17 Masuda, Kazumasa, 18 Nagl, Maximilian, 19 Laansoo, Juss,20 Verhoeven, Bas , 21 Morgan, Blair, 22 Zerava, Martin, 23 Swanepoel, Garreth, 24 Siegl, Daniel, 25 Pyrhonen, Antti ,26 Norlen, Marcus, 27 Goncalves, Paulo, 28 Ellis, Lee, 29 Bill, Julien, 30 Homans, Simon, 31 Wing, Jonas, 32 Ham, Danny, 33 Pirinen, Jukka, 34 Atsuta, Yoshitaka, 35 Ristori, Marc, 36 Cairoli, Antonio, 37 Barragan, Jonathan, 38 Kucirek, Miroslav


Les américains repartent donc d’Ernée avec le trophée Chamberlain bien mérité. La France prend la seconde place et aura au moins eu le mérite d’avoir fait douter le team US jusqu’à la fin. La Belgique, tenante du titre, sauve la troisième place.


Classement final : 1 USA 16 Pts, 2 France 24 Pts, 3 Belgium 31 Pts, 4 New Zealand 32 Pts, 5 Great Britain 56 Pts, 6 Estonia 59 Pts,  7 Netherlands 82 Pts, 8 Portugal 83 Pts, 9 Republic of South Africa 86 Pts, 10 Spain 99 Pts, 11 Finland 104 Pts, 12 Japan 107 Pts, 13 Italy 110 Pts, 14 Germany 111 Pts, 15 Switzerland 121 Pts, 16 Australia 121 Pts, 17 Canada 133 Pts, 18 Czech Republic 146 Pts, 19 Sweden 146 Pts, 20 Denmark 107 Pts 


Photos copyright Mx2k.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password