Une édition historique du Motocross Des Nations !

lierop_010905

A un peu plus de trois semaines du Motocross des Nations, tous les indicateurs sont au vert à Ernée et tout est prêt pour que cette 58ème édition des « Olympiades » du Motocross soit un total succès. Le compte à rebours est lancé !

Un président serein


Plus serein que jamais, c’est un président Raymond Demy confiant qui a accueilli le week-end passé sur son circuit Jean Pierre Mougin, président de la Fédération Française. A un mois de l’événement, ce dernier venait à la fois pour donner un dernier « coup de boost » à l’équipe dirigeante qui voit la pression monter de jour en jour, et pour passer en revue les détails de cette colossale organisation qui mobilisera le jour J près de 800 bénévoles. Comme Mickael Pichon venu quelques semaines plus tôt tester la piste, le président Mougin est reparti à la fois confiant et impressionné par le travail effectué. Certes le site d’Ernée n’a pas été bouleversé fondamentalement, mais que l’on arpente le paddock, les enceintes public, la piste, les parkings spectateurs ou les aires de camping il n’est pas un endroit qui n’ait été modifié ! « Dans la configuration actuelle nous sommes prêt pour accueillir 40000 spectateurs dans d’excellentes conditions, » confie Raymond Demy. Il est vrai que les chiffres parlent d’eux mêmes : trois routes d’accès indépendantes pour accéder au site, 33 hectares de parking, 15 hectares de camping, jamais une épreuve de motocross n’avait mobilisé autant de moyens à Ernée !


Trente six équipes au départ


Officielle depuis fin août, la liste d’engagés a confirmé que cette édition 2005 de la plus ancienne compétition officielle FIM allait être l’une des plus intéressantes de l’histoire de l’épreuve. Outre le retour de l’équipe Américaine, qui n’avait participé qu’à deux éditions du millénaire (2000 et 2003) cette liste a battu un record avec pas moins de 36 nations engagées. A ses plus belles heures l’épreuve a accueilli 33 équipes, et si aucun forfait n’intervient d’ici le 24 septembre ce sera la plus grande affluence de l’histoire des Nations, avec la présence de pilotes de tous les continents. Nous y reviendrons dans les jours à venir, mais les favoris seront bien sûr une nouvelle fois les Belges (tenants du titre, ils aligneront Stefan Everts, Kevin Strijbos et Steve Ramon), les Américains (on retrouvera finalement Ivan Tedesco aux côtés de Ricky Carmichael et Kevin Windham), les Néo-Zélandais (Ben Townley et Joshua Coppins, habitués des GP seront accompagnés de Darryl Hurley) et les Français. Olivier Robert, le manager Français, vient de confirmer la participation de Sébastien Tortelli aux côtés de Mickael Pichon et David Vuillemin, nos « franco-américains » revenant dans l’équipe de France après une longue absence. Alors que Pichon a finalement décidé de s’aligner sur sa 450 Honda, Sébastien Tortelli fera ses grands débuts sur une 250 KTM quatre temps (Seb vient de signer avec l’usine Autrichienne, avec qui il fera son retour en GP en 2006 après six saisons aux USA) et David Vuillemin disputera sa dernière course sur Yamaha avant de filer chez Honda. Bien sûr les équipes « outsider » sont nombreuses avec notamment l’Estonie, la Grande Bretagne, l’Italie et la Finlande alors que certains pays comme la République Islamique d’Iran ou la Colombie vont découvrir l’épreuve qu’ils n’ont encore jamais disputé.


La FIM confiante


Patron du Motocross au niveau mondial de par son statut de président de la commission de Motocross au sein de la Fédération Internationale, l’Autrichien Wolfgang Srb est tout aussi confiant que le président Demy. « Je m’attends à ce qu’il y ait à Ernée plus de spectateurs que jamais dans l’histoire de l’épreuve, car tout autour de moi cela fait des semaines que je n’entends parler que de cette épreuve. Nous avons reçu trente-six engagements d’équipes venant de tous les continents, y compris neuf équipes d’outre-mer. Tous les favoris sont là, ce sont vraiment nos « Jeux Olympiques du Motocross » et nous devons célébrer l’épreuve comme telle. Je suis sûr qu’Ernée fera tout ce qui est son possible pour faire de l’édition 2005 un moment inoubliable, dont les gens se souviendront longtemps. Je suis heureux de voir arriver de nouveaux pays, c’est vraiment comme les Olympiades et une fois par an vous devez courir pour votre pays, votre drapeau national, avec votre cœur. J’ai vu les travaux effectués par Ernée sur son circuit, je dois dire qu’ils ont fait un travail extraordinaire et ce dernier Motocross de l’année va être j’en suis convaincu le plus beau de la saison, » confie-t-il.
                 
Le Trophée Chamberlain à Ernée dès dimanche


Chaque année, l’équipe victorieuse du Motocross des Nations se voit remettre le Trophée Chamberlain, que la Fédération victorieuse conserve pendant un an avant de le remettre en jeu l’année suivante. Ce Trophée sera remis ce week-end à Lierop (Pays Bas) à Mrs Heude (maire) et Demy (président du Moto Club), à l’occasion d’une cérémonie officielle lors de laquelle M. Jos Driessen (président de la Fédération Belge) confiera donc pour quelques semaines le précieux Trophée qui sera ensuite exposé à la mairie d’Ernée. C’est la première fois dans l’histoire de l’épreuve qu’une telle procédure est mise en place, confirmant la volonté fédérale de faire de ces Nations un événement majeur. Il a d’ailleurs été annoncé récemment que l’édition 2007 se déroulerait sur le continent Américain, ce qui devrait être de nature à pérenniser la participation Américaine et offrir aux fans une confrontation annuelle entre les pilotes engagés dans les Championnats du Monde et dans les Championnats Américains.
 
Multiples animations


L’épreuve durant deux jours et accueillant des spectateurs de tous les pays, le club a bien sûr prévu de multiples animations qu’orchestreront pas moins de trois speakers. Samedi à l’issue des épreuves qualificatives (rappelons que seules vingt Nations seront admises au départ de l’épreuve dimanche) c’est d’abord la Fédération Française de Motocyclisme qui créera l’événement sur le podium aux alentours de 17h00, avant que les équipes nationales ne soient présentées au public sur le coup de 18h30. Ensuite commencera la fête avec un spectacle nocturne de free-style et un concert musical. Dimanche l’animation sera sur la piste, avec le « warm-up » et les trois manches de l’épreuve au terme de laquelle une Nations emportera pour un an le Trophée Chamberlain. Les Belges (14 succès) rêvent d’égaler le score des Américains (15 succès) qui viennent eux avec l’ambition de remporter un 16ème succès et co-détenir avec les Britanniques le plus grand nombre de succès dans l’épreuve. Plus modestement, les tricolores aimeraient eux remporter un second succès, après celui conquis en 2001 à Namur (Belgique) par le trio Vuillemin-Demaria-Seguy.


Rappelons que vous trouverez sur le site www.motoclubernee.com toutes les informations sur l’épreuve, et les dernières petites « news » mises à jour régulièrement


Info, photo copyright Mediacross – Pascal Haudiquert

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password