Benjamin Coisy grand vainqueur à La Tremblade

Benjamin_Coisy_160805

La 3ème épreuve du SX Tour Championnat de France fut incontestablement la plus disputée et la plus intense depuis l’ouverture de la saison. Benjamin Coisy sur Honda remporte la finale 125 et s’impose pour la première fois en super-finale. L’autre officiel Honda, Pascal Leuret gagne la finale Open et termine 3ème de la super-finale.

Rituel sur le circuit de La Tremblade, le coup d’envoi de la soirée ne peut être donné qu’après le spectacle d’un magnifique coucher de soleil qui permet une fois l’horizon franchit, de ne plus aveugler les pilotes de ses derniers rayons orientés exactement dans l’axe de la piste.


C’est aussi le signal donné aux derniers plagistes à seulement quelques kilomètres pour se hâter de rejoindre le site du supercross et arracher quelques dernières places dans les tribunes naturelles archi combles encerclant le circuit.


L’heure du départ de la première demi-finale sonnait. C’est le jeune espoir, Nicolas Aubin sur Yamaha de retour sur la scène du supercross qui prenait les commandes immédiatement. Il était poursuivi d’un trio composé d’un surprenant Alexandre Lefrançois (Yamaha), Fabien Izoird (Honda) et Maxime Lesage (Husqvarna). Nouvel espoir de la discipline Marvin Musquin (Kawasaki) manquait totalement son départ et fermait presque la marche. Il allait se livrer alors à une remontée impressionnante pour décrocher sa qualification. Devant, Aubin se détachait, alors que Lesage et Izoird au coude à coude avaient dépassé Lefrançois. Les rebondissements furent nombreux et c’est Musquin dans un style parfait qui en tirait le meilleur parti en reprenant un à un ses adversaires pour se hisser jusqu’à la 4ème place. Dans un final torride c’est Lesage qui s’imposait en seconde position devant Izoird et Aubin de l’emporter sans jamais avoir été inquiété. Le ton de la soirée était donné.


L’autre demi finale moins mouvementée mettait en scène le leader du championnat Benjamin Coisy face à son poursuivant au classement provisoire Brice Izzo (Yamaha), Pierre Alexandre Renet (Yamaha) qui effectuait son premier supercross de la saison, de même que le champion de France junior en titre 2005, l’officiel KTM, Steven Frossard. Coisy auteur d’un très bon départ filait en tête. Renet trouvait rapidement le rythme imité par un étonnant Frossard. Serge Guidetty (Yamaha) comme Izzo et Arsène Torrès (Honda) assuraient leur qualification pour la finale. Coisy l’emportait sans difficulté devant Renet et Frossard.


En Open, au tour des deux patrons de la catégorie Stephan Demartis sur Yamaha et Pascal Leuret de se retrouver. Malgré qu’il eut réalisé le meilleur tour en course, Leuret aux commandes de cette manche commis une petite erreur et du concéder la victoire à son éternel rival Demartis. Raphaël Beaudouin (Suzuki) auteur d’un excellent départ accédait à la troisième place tout en ayant contenu les assauts répétés de Julien Vanni (Honda).


La demi-finale suivante fut dominée par le récent vainqueur de l’épreuve de Lavaur, Alexandre Rouis. Cyrille Coulon (Suzuki) décrochait la seconde place devant un Mickael Musquin (Yamaha) sur la pente ascendante après sa déconvenue il y a deux semaines à Lavaur.


Après ce hors d’oeuvre, les quelques 6000 personnes présentes allaient assister à des finales et une super-finale exceptionnelles. En effet les temps chronos réalisés en course plaçaient cinq hommes dans un mouchoir Pascal Leuret en 45.01 sec, devant Benjamin Coisy en 45.06 sec !!, Alexandre Rouis en 45.47 sec, Cyrille Coulon 45.60 sec, et Nicolas Aubin 45.64 sec.


Dés le baisser de la grille des 125, Coisy et Izoird se retrouvaient au coude à coude au premier virage, Coisy prenait les commandes, Aubin survenu de nulle part, jaillissait dans les roues de Izoird. Les deux hommes se retrouvaient côte à côte dans un grand virage à 180°.Izoird placé à l’intérieur avait l’avantage et Aubin à l’extérieur faisait malheureusement les frais de son audace et sortait de la piste brutalement. Supercross en folie à La Tremblade – Benjamin Coisy grand vainqueur Devant Coisy s’envolait tout seul. Izoird en 2ème position était talonné par le jeune et combatif Khounsith Vongsana (Yamaha), lui même poursuivi par Maxime Lesage et l’étonnant Steven Frossard. La course était partie à un train d’enfer.
Ces quatre pilotes allaient produire un spectacle étourdissant. Au 3ème tour alors roues dans roues, Lesage passe à l’attaque et déborde Vongsana. Pas pour longtemps car ce dernier réplique et avale d’un coup d’un seul, Lesage et Izoird pour s’emparer de la 2ème place. Pendant de temps Coisy contrôlait la course, seul en tête. Toujours roues dans roues nos quatre hommes ne lâchent rien. C’est au tour de Frossard très à l’aise, de doubler Lesage. En retrait mais pas moins efficace, Marvin Musquin effectue un superbe remontée après un mauvais départ. Le voici 8ème. Le rythme ne se relâche pas. Le final approche Izoird tente tout ce qu’il peut pour revenir sur Vongsana, de même que Lesage qui trouve la faille et reprend la 4ème place à Frossard. Musquin reprendra encore une place et de se hisser à la 7ème place et du même coup sa sélection pour la superfinale.
Le drapeau à damier s’abaisse, Coisy l’emporte, Vongsana a contenu Izoird et termine second et Rookie Dunlop de la soirée. Un vent de folie a soufflé sur le circuit de La Tremblade, le public tout comme les pilotes reprennent leur respiration.


C’est alors au tour des gros bras de rentrer en scène. Pascal Leuret prend l’avantage dés le départ devant Alexandre Rouis, Raphaël Beaudouin, Stephan Demartis et Cyrille Coulon. La lutte s’annonce prometteuse. Demartis ne veut pas laisser filer Leuret et Rouis, il passe aussitôt Beaudouin. Coulon, collé juste derrière, l’imite. Il sonne alors la charge et dans son élan déborde Demartis dans la délicate section des whoops, le voici troisième. Le public n’a que d’yeux pour Coulon qui fait le spectacle. Leuret imprime la cadence en tête. Rouis sent la menace de Coulon poindre. Celui-ci se rapproche et place Rouis dans sa ligne de mire. En trois tours Coulon est dans ses roues et met une pression énorme. Rouis commet une petite erreur dans les whoops et Coulon le dépose littéralement comme pour l’assommer. C’est à ce moment que le Picard réalise le meilleur temps en course de la soirée sous la barre des 45 secondes en 44.66 sec. Les positions se stabilisent et à trois tours de la fin les jeux sont faits. Leuret triomphe, Coulon jubile et Demartis rejoint ses deux concurrents sur la troisième marche du podium.


Place au freestyle avant de lancer la superfinale. La clameur monte dans la foule. Les figures démarrent. Chacun n’attend qu’une seule chose : le fameux saut périlleux arrière, appelé Back Flip. Le speaker fait monter la pression lorsque Jeremy Rouanet s’élance et accomplit une boucle parfaitement maîtrisée sur une longueur de 27 mètres. Le public se lève d’un coup et c’est alors que Ludovic Guilloux s’élance à son tour et réalise la même prouesse avec encore plus de décomposition dans le mouvement. La foule en réclame encore.


Les 8 meilleurs pilotes 125 et 8 meilleurs Open viennent prendre alors position derrière la grille de départ. Feu vert, et c’est Coisy qui surprend tout le monde avec Beaudouin dans sa roue et Leuret juste derrière. L’affrontement Coisy – Leuret très attendu va avoir lieu lorsque Leuret survolté prend la 2ème place et vient sur les talons de son adversaire. Derrière eux, Demartis est revenu 3ème et Coulon 4ème. Coisy s’accroche mais sent Leuret lui reprendre centimètre après centimètre. C’est dans le virage en épingle après les fameux whoops que Leuret fait la différence sur Coisy. Les deux hommes n’ont pas fait 200 mètres dans ces positions que, coup de théâtre, ils s’accrochent deux virages plus loin. Leuret se retrouve au sol et Coisy parvient à se redresser et surpris, se retrouve seul en tête.


C’est alors Demartis qui profite de la seconde place suivi comme une ombre par Coulon. Leuret repart finalement 5ème. Nous sommes à la mi-course et Coulon déchaîné passe Demartis. Coisy lâche alors du terrain. Coulon et Demartis reviennent tout prés de l’homme de tête. La cadence est infernale.
Coulon emporté par sa fougue glisse dans un virage et fait une chute très spectaculaire, heureusement sans gravité. S’en est finit pour lui. Leuret pendant ce temps a tenté un retour mais du se résigner à la 3ème place. Demartis, jamais aussi à son aise depuis le début de saison, se met à y croire et reprend alors du terrain à Coisy. Ce sera finalement peine perdue le Franc Contois l’emportera. La tension était encore palpable sur le podium. Coisy presque embarrassé de l’emporter ainsi et Leuret d’admettre son erreur dont son rival a su profiter. Demartis 2ème était ravi de son résultat qui le maintient toujours aux commandes du SX Tour Championnat de France 2005 et officieux «Champion d’été» en open tout comme Coisy en 125 avant la reprise du calendrier à Nice Acropolis en octobre.


Classement 125 : 1er Benjamin Coisy – Honda, 2ème Khounsith Vongsana – Yamaha, 3ème Fabien Izoird – Honda, 4ème Maxime Lesage – HVA, 5ème Steven Frossard – KTM, 6ème Arsène Torrès – Honda, 7ème Marvin Musquin – Kawasaki, 8ème Jean Baptiste Maronne – Honda, 9ème Alexandre Lefrançois – Yamaha, 10ème Brice Izzo – Yamaha, 11ème Serge Guidetty – Yamaha, 12ème Adrien Lopes – KTM, 13ème Pierre Alexandre Renet – Yamaha 14ème Hervé Versace – Yamaha, 15ème Nicolas Aubin – Yamaha


Classement Open : 1er Pascal Leuret – Honda, 2ème Cyrille Coulon – Suzuki, 3ème Alexandre Rouis – Yamaha, 4ème Stephan Demartis – Yamaha, 5ème Raphaël Beaudouin – Suzuki, 6ème Julien Vanni – Honda, Christophe Martin – KTM, 8ème Tony Begue – Yamaha, 9ème Mickael Musquin – Yamaha, , 10ème Jérôme Hemery – Kawasaki, 11ème Bastien Huc – Yamaha, 12ème William Poll – Honda, 13ème Florent Rodriguez – Yamaha, 14ème Stephane Garcia – Honda 250, 15ème Guillaume Trusz KTM.


Classement Super Finale : 1er Benjamin Coisy – Honda, 2ème Stephan Demartis – Yamaha, 3ème Pascal Leuret – Honda, 4ème Alexandre Rouis – Yamaha, 5ème Maxime Lesage – HVA, 6ème Raphaël Beaudouin – Suzuki, 7ème Steven Frossard – KTM, 8ème Christophe Martin – KTM, 9ème Julien Vanni – Honda, 10ème Arsène Torrès – Honda, 11ème Jean Baptiste Maronne – Honda, 12ème Khounsith Vongsana – Yamaha, 13ème Fabien Izoird – Honda, 14ème Brice Izzo – Yamaha, 15ème Marvin Musquin – Kawasaki.


Classement SX Tour Championnat de France 125 après 3 épreuves : 1er Benjamin Coisy 116pts, 2ème Brice Izzo 51pts , 3ème Fabien Izoird 49 pts, 4ème Arsène Torrès 45pts, 5ème Maxime Lesage 43 pts, 6ème Khounsith Vongsana 41 pts, 7ème Serge Guidetty 40 pts, 8ème Jean Baptiste Maronne 26 pts, 9ème Julien Mercadier 25 pts, 10ème Hervé Versace 22 pts


Classement SX Tour Championnat de France Open après 3 épreuves : 1er Stephan Demartis 106 pts 2ème Pascal Leuret 91 pts, 3ème Alexandre Rouis 86 pts, 4ème Christophe Martin 64 pts, 5ème Cyrille Coulon 63 pts, 6ème Raphaël Beaudouin 54 pts, 7ème Mickael Musquin 51 pts, 8ème Julien Vanni 41 pts, 9ème Jérôme Hemery 25 pts, 10ème Nicolas Delepierre 20 pts.


Info Orgacom – Photos copyright Mx2k.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password