Paris Dakar 2005 : Mission accomplie pour Cyril Despres

475897495_despres_17_01_05

La 27ème édition du Dakar, endeuillée par les décès des motards Jose-Manuel Perez et Fabrizio Meoni, a consacré Cyril Despres pour sa 6ème participation au rallye. En autos, Stéphane Peterhansel conserve son titre et confirme également la domination de Mitsubishi sur l’épreuve.

Une question d’honneur. Au départ de Barcelone, l’équipe KTM – Gauloises s’était promis de faire monter une « moto bleue » sur le podium à Dakar, pour la mémoire de Richard Sainct, triple vainqueur du rallye et disparu sur une piste pendant le rallye des Pharaons. Sur le Dakar, Cyril Despres et les siens ont à nouveau été touchés en plein cœur, par le décès de Fabrizio Meoni sur l’étape 11. Effondré mais pas abattu, le clan y a vu une nouvelle raison de poursuivre son effort, même dans la douleur, « parce que c’est ce qu’il aurait voulu ».


En hommage à Fabrizio et Richard, Despres a donc remporté son premier Dakar, après être déjà monté sur les 2ème (2003) et 3ème marche (2004) du podium. Pour autant, le Français avait déjà construit son succès avant le drame qui a secoué le rallye. La veille précisément, lors de la boucle Atar-Atar, remportée de main de maître avec plus de dix minutes d’avance sur Meoni, qui terminait alors sa dernière étape. Auparavant, Despres avait surtout privilégié la régularité, se positionnant sagement dans les cinq premiers de chaque étape avant l’entrée en Mauritanie, son terrain de jeu privilégié. Mais une fois installé en tête du général, après le coup porté à Atar, le favori de l’épreuve n’a plus eu à forcer la cadence. La seule menace qu’il a eu à contrôler est apparue la veille de l’étape menant à Dakar, Marc Coma se rapprochant de lui (3’16) à la faveur d’une pénalité infligée à Despres pour excès de vitesse. Le contrevenant a écarté le danger à la régulière, en attaquant son rival sur sa route vers la capitale sénégalaise, signant une deuxième victoire d’étape cette année.


Cette 27ème édition a également permis de dessiner à gros traits la physionomie du plateau de motards qui brilleront dans les prochaines années aux côtés de Despres. David Frétigné, 5ème au général, seul à avoir gagné trois étapes et deux fois 2ème cette année, sera certainement parmi ceux qui « feront » les prochains Dakar. L’Australien Andy Caldecott (2 victoires) ainsi que les Espagnols Coma et Esteve, qui constituent la relève de « Nani » Roma, seront aussi là pour les joutes à venir dans le désert. Le classement « première fois » est également instructif, les deux premières places étant occupées par les jeunes Américains de chez KTM – Redbull, Chris Blais (9ème au général, 2 fois 3ème) et le vainqueur de l’étape du Lac Rose Kellon Walch (22ème). David Casteu (13ème au général) remporte le classement marathon, tandis que Ludivine Puy (97ème), mieux classée des deux femmes encore en course au Lac Rose, est surtout à 21 ans la plus jeune motarde jamais arrivée à Dakar.


Classement général motos : 1.Despres Ktm; 2.Coma Ktm; 3.Cox Ktm; 4.Esteve Pujol Ktm; 5.Fretigne Yamaha; 6.Caldecott Ktm; 7.De Azevedo Ktm; 8.Sala Ktm; 9.Blais Ktm; 10.Brucy Ktm; 11.Dabrowski Ktm; 12.Czachor Ktm; 13.Casteu Ktm; 14.Duclos Ktm; 15.Graziani Ktm; 16.Verhoeven Yamaha; 17.Harden Ktm; 18.Charbonnel Ktm; 19.Quinonero Ktm; 20.Lepan Ktm …


Info ASO – Photo T. Flechsig

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password