Les favoris bétonnent

Slov_2606_04_17361

Bastion de l’ENDURO dans ce qui fut l’EUROPE de l’EST, la petite cité SLOVAQUE de POVAZSKA BYSTRICA , située au pied des majestueuses montagnes TATRAS, accueillait ce week-end l’élite mondiale du WEC pour la 6e manche du Championnat du MONDE MAXXIS FIM d’ENDURO.

Disputée sur un parcours de 70 kms très accidenté et par une météo très estivale (malgré les pluies des jours précédents la course), et avec des temps de passage serrés, cette 6e épreuve du WEC ne fut pas de tout repos pour les 80 participants qui accomplirent ainsi 15 heures de moto durant le week-end.

D’un point de vue sportif, cette manche SLOVAQUE n’apporta guère de bouleversements dans  la hiérarchie en place et STEPHAN MERRIMANN , Juha SALMINEN et Samuli ARO sont en train de bétonner  leur positions respective sen tête de leurs catégories..


Simone ALBERGONI (HM HONDA) fut une fois encore le plus sérieux rival de Stephan MERRIMAN (UFO YAMAHA) en ENDURO 1 tout comme  l’espoir POLONAIS Bartosz OBLUCKI (UFO YAMAHA) qui semble totalement s ‘épanouir auprès de son prestigieux coéquipier. Décevant depuis le début de saison le Portugais HELDER RODRIGUEZ (KTM FARIOLI) se rappela au bon souvenir de tous ainsi que l’étonnant Alessio PAOLI (TM)  auteur d’une superbe 6e place le SAMEDI. Déception par contre pour les SILVAN, LARSSON,, RINALDI, BAZZURRI, qui nous ont habitué à mieux alors que Fabien PLANET (KTM France) continue d’alterner le bon et le  moins bon tout en confirmant une incontestable pointe de vitesse.


Si Juha SALMINEN (KTM –SF) ne fut guère inquiété en ENDURO 2..la bataille fait rage pour la place de dauphin de cette classe entre les HONDA HM et la KTM de l’ITALIEN BOTTURI. Au point que le SAMEDI EDMONDSON (GB), BOTTURI et VILLANOVA ne furent séparés que de 99 centièmes pour le podium final.


Giovanni SALA (I-KTM) reste toujours aussi « généreux » malgrè ses 40 printemps et SALONEN (HM HONDA –SF) ou le néo- zélandais PAUL WHIBLEY (HM HONDA) continuent leur progrEssion. Déceptions par contre pour le CroSsman fInlandais Mika AALTONEN qui ne fut jamais dans le coup sur sa GAS GAS..


COCORICO pour SEBASTIEN GUILLAUME


Mais le clan GAS GAS retrouva des couleurs grâce au français Sébastien GUILLAUME auteur de son premier podium en MONDIAL dans la catégorie ENDURO 3.C’est aussi la 1ere fois qu’une machine à moteur 2 temps vient s’immiscer sur le podium dans une meute de moteurs à soupapes.  Mais Samuli ARO fut encore impérial malgré un très opiniâtre DAVID KINIGHT (GB -KTM) alors qu’IVAN CERVANTES (E-KTM) grand favori en début de saison semble perdre pied au fil des courses cependant qu’ERIKSSON et AHOLA ont du mal à donner des motifs de satisfaction au clan HUSQVARNA.


Suivi par un public de plus de 25 000 spectateurs  venus également encourager le vétéran local EMIL CUNDERLINK (48 ans) ou Jaroslav KATRINAK, ce GP de SLOVAQUIE prouva une fois encore  la nouvelle vitalité de l’ENDURO MONDIAL  qui a définitivement retrouvé des couleurs cette année   et qui n’en finit plus de réjouir les amateurs de sports mécaniques et de sensations fortes.


Le WEC va maintenant s’accorder une longue pause estivale avant ses deux dernières épreuves finales qui auront lieu en OCTOBRE en GRECE et en Allemagne .Entre temps les pilotes se retrouveront aux MAXXIS FIM SIX DAYS ENDURO en POLOGNE du 13 au 18 SEPTEMBRE.


Photo Yamaha – Info www.abc-wec.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password