Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /var/www/vhosts/vintage-magazine.fr/0/httpdocs/wp-content/plugins/wp-views/vendor/toolset/toolset-common/lib/enlimbo.forms.class.php on line 930
Retour vers le futur – Mx2k

Retour vers le futur

luongo_30_03_04

Si vous visitez de temps en temps le forum de discussion Mx2k, vous connaissez probablement Martin. Pseudo désormais incontournable de la « Mx Community », Martin était présent à Zolder pour vous donner son point de vue sur la nouvelle situation des grands prix.


” It is hard, for me, to say that cause I love motocross. But it’s true that the AMA motocross is better that the world championship. For long times. Ma, no, since long times !”
Si les mots ne sont pas tout à fait exacts, le lapsus est réel, et bien révélateur. Signé Guiseppe. On est en salle de presse, samedi soir, et le duo Wolfgang Srb/Guiseppe Luongo est venu taper la discute. Main dans la main. Tutto va bene, FIM et Youthstream travaillent donc ensemble à redorer l’aura de notre passion. Ca tombe bien, cette journée à arpenter le circuit, les yeux grands ouverts, provoque en beaucoup un flot de questions sans réponse.
Pourtant tout brille.
2004 marque le renouveau du MX, à 2 manches comme en ligue, le paddock est ouvert à tous. « Bye, bye, Dorna », quoi !
Tout le monde est content d’être là, malgré la pluie et le froid. Smets est chez Suzuki…patati…Pichon est chez Honda…patata…
Mouais, le site en lui-même prête déjà à confusion. Pour un retour au vrai motocross, on se retrouve sur un site bétonné, la piste est artificielle et surtout peu visible. Ce GP s’appelle celui des Flandres, et non Belgique, tellement la FIM organise des courses de ligue dans ce canton. Youthstream s’est doté d’un traceur destiné à combler le manque de préparation des pistes que l’on reproche aux GP par rapport à l’Outdoor, et le premier truc que tu vois, c’est un énorme pain de sucre débile placé en milieu de ligne droite pour ralentir les top-riders. Le paddock grogne, par principe, énervé d’avoir à payer 100 euros de droit à l’électricité.
Les gros sponsors sont absents dans ce décor, le site officiel n’est pas encore opérationnel en live, la sono est bidon et Vico comme Traversini jouent à Zorro sur des motos noires. La TV câblée ne sera là que dimanche, par économie, et la diffusion du MX2 n’est due qu’à d’habiles négociations, non rémunératrices. Dire qu’on s’en plaint en réclamant les chaînes nationales…
“I want that world championship become professional. Ma, no, I want to try, to TRY to make it more professional”
Bien sur Guiseppe. Try. Après son mea culpa sur ses actions antérieures, il nous apprend qu’il veut conserver les jeunes pilotes, donc l’avenir, en réduisant l’écart avec l’AMA. Sa méthode : inciter le retour des Usines sur un marché bien moins vendeur que les States ( !). Comme Aprilia ? Quand on voit les conditions dans lesquelles a débarqué Garcia Vico, on s’interroge, même un top minivert les refuserait. Remarque, il y a de la place dans le paddock, on dénote de Gaule les absences de Paget, Béthys, Turpin …etc.
Ben oui, par professionnalisme, Guiseppe entend ne pas payer les privés scorant de la 11° place ou plus. Pourquoi viendraient-ils, par passion ? Du coup, pendant qu’on part écouter le plaisir communicatif d’être en pole de Mickael Pichon, rassuré, une réunion de pilotes contestataires est organisée dans le paddock. T’imagines la gueule d’une grille MX2 sans les « privés ». En live !
Sympa, Honda Martin. S’ils sont aussi compétents qu’ils savent recevoir, pas de souci pour la moto de Rocket. Par contre, ses posters géants ressemblent à un puzzle de sponsors. De petits sponsors, ça sent les fonds de tiroirs… Le Micka est froissé, il s’est mis une grosse boite dans la semaine et n’est pas à 100 %, comme Everts incertain ou pire, Smets, qu’on entendra plus tard. Le terrain est pour tous terrible, voire dangereux à cause des rafales de vent. Le tout rendra les commentaires douteux de mes voisins, dans le public, sur les « performances » de ces 3 tops particulièrement pénibles pendant leurs manches MX1. Sans parler du bruit des 4T qui casse la tête. Presque autant que les primes allouées aux privés cassent celle de Smets, qui roulera sur une jambe, course à thème qu’il n ‘a pas choisi, et qui pourrait bien l’incit er à mettre un terme à cette saison suivant son bilan des 3-4 premiers GP. Ce fut éprouvant d’écouter un champion de sa trempe, décontenancé moralement et physiquement, parler d’abandon à l’aube d’une de ses dernières saisons.
Alors, le motocross ne restera qu’un sport amateur ? Le monde est donc si moche ?
Ben non, la lumière jaillira des ornières. Un max d’inédits « éclaboussera » ce week-end et démontrera le renouveau du MX. L’excitation provoquée par le premier départ de la saison annulera bien des inquiétudes et la suite comblera d’images fortes les 15000 spectateurs. Un Cairoli partant toujours devant, un De Reuver hallucinant, Ramon et Melotte gagnant d’entrée, les KTM …
Bref, t’as vu les courses comme moi. Mais, P….n, ce que c’est bon de voir 2 manches !!!
Le gros souci est d’inciter De Reuver et Townley à rester ici courir nos courses de ligue.
Et ça, Guiseppe try …


Texte © Martin from « Mx2k Community », photo © Mx2k.com

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password