Interview : Guiseppe Luongo (MX Large)

luongo

Giuseppe Luongo a octroyé une interview à Geoff Meyer pour le site MXLarge. Voilà ce que dit le boss des GP en substance.

 

Giuseppe, comment vous faites pour rester aussi motivé. Vous devez avoir tant de travail, depuis si longtemps en plus ?

“Comme vous, Geoff, c’est la passion qui m’anime. Nous sommes des privilégiés, nous faisons ce que nous aimons professionnellement. Si je n’avais pas la passion du motocross, sans doute que j’aurais tout quitté pour faire autre chose. Dans le même temps, je constate que mon fils David, Daniele (Rizzi, président exécutif) et les autres jeunes de l’équipe font du bon boulot alors peut être qu’un jour, je prendrais du recul pour leur donner plus d’espace. Ils ont tous autour de la trentaine et sont très motivés.”

C’est vrai que c’est la patte Youthstream. Malgré son ancienneté, la société embauche toujours pas mal de jeunes.

“C’est très profitable et c’est une chose à laquelle je tiens. Le motocross est un sport jeune, c’est important de rajeunir la société car si vous ne le faites pas, les choses ne changent pas, n’évoluent pas et vous n’avez pas de nouvelles idées. La routine s’installe. Mais il faut aussi réaliser que Youthstream est une société qui emploie des gens de diverses nationalités. On en compte 18 différentes. Nous sommes un championnat du monde et nous avons besoin d’avoir différentes cultures représentées. Le motocross n’est pas une organisation belge, comme il y a 30 ans de cela. C’est un vrai championnat du Monde. Le motocross se développe en Asie, en Amérique du nord et il est déjà très puissant en Europe, en Amérique et en Australie. Mais nous devons rester ouverts aux jeunes et aux différentes nationalités.”

En conférence de presse, vous avez évoqué ce GP du Qatar et le fait que Youthstream n’a pas de contrat signé pour l’année prochaine. Vous savez où vous souhaitez aller ?

“Nous sommes encore en contact avec les Qataris pour la signature d’un nouveau contrat mais nous sommes également en discussion avec deux autres pays du Moyen Orient. Nous envisageons déjà une solution de remplacement.”

J’ai entendu parler d’ennuis avec Charlotte, pouvez-vous le confirmer ?

” Il est possible que le GP ne soit pas reconduit là-bas. Cela fait deux mois que nous parlons avec les gens de Charlotte et il est possible que l’on fasse marche arrière quant à la tenue de cette course. Le coût d’un évènement au sein d’une telle structure est élevé et même avec une bonne affluence, ce qui fut le cas l’année dernière puisqu’il y a eu plus de spectateurs que prévu, ce n’est pas suffisant pour amortir le coût d’un tel lieu. Je suis sûr que nous trouverons une autre option et qu’il y aura un Grand-Prix aux USA. Il reste une petite chance tout de même pour que cela se fasse à Charlotte, mais je l’avoue, on discute aussi pour un autre circuit de remplacement.”

Qu’elle est votre plus grande attente cette année ?

“J’espère vraiment que tous les favoris resteront à l’écart de la blessure, qui surviennent surtout lors des entraînements. Nous verrons alors combien le niveau des GP est élevé. Je sais que nous aurons un grand championnat et beaucoup de spectacle, mais il faut pour ça que tous les pilotes parviennent à être régulier. Ça serait génial que ça soit le cas.”

 

 

 

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password